Select Page

Membres

En tant que membre, vous recevez notre bulletins électroniques trimestriel avec un contenu réservé aux membres, y compris des entretiens avec des dermatologues et obtenez des informations sur les concours, tirages et autres opportunités exclusives disponibles pour les membres du CPN.

L’adhésion est gratuite.

En savoir plus

Les différentes formes de psoriasis

 

Cliquez sur un type de psoriasis pour obtenir plus de détails.

Psoriasis en plaques

  • Le psoriasis en plaques (également connu sous le nom de psoriasis vulgaris) est le type de psoriasis le plus fréquent, touchant environ 90 % des patients.
  • Celui-ci se présente sous forme de plaques de peau inflammée, recouvertes d’une accumulation de cellules cutanées formant une couche blanche et écailleuse appelée squame.
    • Les plaques rouges avec des squames blanches sont généralement observées chez les types de peau plus clairs.
    • Les types de peau plus foncés ont tendance à présenter davantage de plaques violettes à grisées et à être plus épaisses. On observe également une plus forte tendance à la dépigmentation (modification du pigment de la peau).
  • Les cellules de la couche extérieure des squames s’effritent et se détachent facilement et souvent, tandis que celles qui se trouvent sous la surface de la peau s’agglomèrent. Le détachement de ces squames expose la peau fragile, déclenchant ainsi des saignements et provoquant le développement des plaques (lésions cutanées inflammées).
  • Le psoriasis en plaques peut se développer sur n’importe quelle partie du corps, mais il survient le plus souvent sur les coudes, les genoux, le cuir chevelu et le tronc.
  • Parmi les traitements qui peuvent s’avérer efficaces pour la gestion du psoriasis en plaques, on retrouve les stéroïdes topiques, les analogues ou dérivés de vitamine D sous forme topique ou une combinaison de ses deux options, la photothérapie, les médicaments à action générale ainsi que les agents biologiques. Visitez la section Traitements pour plus de renseignements au sujet des traitements relatifs au psoriasis en plaques.
plaque psoriasis elbow
plaque psoriasis tummy
plaque psoriasis ear
plaque psoriasis closeup
plaque psoriasis stomach

Psoriasis en gouttes

Le psoriasis en gouttes vient du mot latin gutta qui signifie « goutte ». Cette forme de psoriasis se caractérise par de petites plaques de peau rouges et squameuses qui ressemblent souvent à des larmes ou à des gouttes de pluie. Des centaines de ces petites plaques en forme de gouttes peuvent apparaître sur les bras, les jambes, le torse et parfois le cuir chevelu. On estime que le psoriasis en gouttes touche moins d’un tiers des personnes diagnostiquées et qu’il affecte généralement les enfants et les jeunes adultes de moins de 30 ans.

Bien que les facteurs déclenchants varient, le psoriasis en gouttes est fortement associé à l’angine streptococcique et à diverses infections des sinus. D’autres déclencheurs possibles peuvent être le stress, les coups de soleil et autres blessures de la peau, la consommation excessive d’alcool et d’autres infections bactériennes ou virales telles que l’amygdalite, ainsi que le sevrage des stéroïdes oraux.

S’il n’est pas traité, le psoriasis en gouttes peut parfois disparaître de lui-même, ou disparaître et refaire surface sous forme de psoriasis en plaques.

Les traitements les plus courants du psoriasis en gouttes sont la photothérapie, les antibiotiques (en cas d’infection) et les traitements topiques. L’amygdalectomie (ablation chirurgicale des amygdales) peut également être bénéfique.

guttate psoriasis
guttate psoriasis

Psoriasis pustuleux

Le psoriasis pustuleux est décrit comme des lésions ressemblant à des cloques, remplies de pus non infectieux et entourées d’une peau rougie. Il s’agit d’un type de psoriasis rare, mais grave, généralement observé chez les adultes et nécessitant souvent une prise en charge médicale immédiate.

Il existe trois formes différentes de psoriasis pustuleux : généralisé, localisé et acropustulose. On parle d’acropustulose lorsque les symptômes ne touchent que l’extrémité des doigts et/ou des orteils. Cette forme est rare et peut se manifester après une infection ou une blessure de la peau.

Le psoriasis pustuleux localisé affecte une petite zone du corps, comme la paume des mains ou la plante des pieds. On le trouve souvent à la base des pouces et sur le côté des talons.

Le psoriasis pustuleux généralisé est plus grave, il touche de plus grandes surfaces du corps et peut se développer soudainement et évoluer rapidement. Le psoriasis pustuleux généralisé peut mettre en danger le fonctionnement des reins et du foie. Les symptômes peuvent comprendre de la fièvre, des frissons, un changement du rythme cardiaque, une faiblesse musculaire et de la fatigue. Il est important de contacter immédiatement votre fournisseur de soins de santé si vous pensez être atteint de psoriasis pustuleux généralisé.

Parmi les facteurs susceptibles de déclencher le psoriasis pustuleux, citons l’introduction ou l’arrêt de certaines formes de médicaments, la surexposition aux rayons ultraviolets (UV), les infections, le stress et la grossesse.

Les formes les plus courantes de traitement pour ce type de psoriasis sont les rétinoïdes oraux, les médicaments biologiques et les médicaments à action générale.

psoriasis feet
pustular psoriasis

Waikato District Health Board

pustular psoriasis face

Psoriasis inversé

On estime que 21 à 30 % des personnes atteintes de psoriasis souffrent de psoriasis inversé (également appelé psoriasis intertrigineux ou psoriasis flexural). Il se manifeste dans des zones telles que les aisselles, l’aine, le dessous des seins ou des fesses, ou toute autre zone où la peau se plie ou se courbe. Ce type de psoriasis se caractérise par des lésions lisses et enflammées et peut être humide au toucher. Le psoriasis inversé ne présente pas les écailles associées au psoriasis en plaques en raison de l’environnement humide.

Le psoriasis inverse se rencontre plus fréquemment chez les personnes en surpoids ou obèses, car elles présentent généralement un excès de peau et des plis plus profonds. Les symptômes du psoriasis inversé comprennent l’irritation et les démangeaisons et peuvent s’aggraver en cas de frottement ou de transpiration. Il est recommandé de porter des vêtements amples et confortables, car ils permettent d’éviter les frottements sur la peau douloureuse et empêchent l’humidité d’être piégée dans les plis cutanés.

Outre le frottement sur les plis cutanés profonds, les déclencheurs courants du psoriasis inversé sont le début et l’arrêt des médicaments, les infections, les blessures de la peau, le stress et la consommation de tabac ou d’alcool.

Les traitements topiques sont les plus courants pour le psoriasis inversé, mais les médicaments biologiques et la photothérapie peuvent également être bénéfiques. Comme toujours, nous vous recommandons de consulter votre médecin afin de déterminer les meilleures options de traitement pour vous si des symptômes apparaissent.

inverse psoriasis

Prof. Raimo Suhonen

Psoriasis érythrodermique

Le psoriasis érythrodermique est la forme la plus rare de psoriasis, mais aussi la plus grave. On estime qu’il touche 1 à 2 % des personnes atteintes de psoriasis et il est décrit comme une éruption cutanée pelliculaire sur toute la surface du corps. Il peut provoquer des démangeaisons ou des brûlures intenses et se propage généralement rapidement.

Le psoriasis érythrodermique interrompt l’équilibre normal de la température et des fluides de l’organisme, ce qui peut entraîner des épisodes de frissons et des gonflements dus à la rétention d’eau. Les symptômes du psoriasis érythrodermique comprennent une rougeur sévère de la peau sur une grande partie du corps, une douleur intense, des fluctuations de la température corporelle, la déshydratation et la fatigue. Bien que le psoriasis érythrodermique soit rare, il est important de consulter immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes, car il peut mettre votre vie en danger.

Les déclencheurs courants du psoriasis érythrodermique sont l’arrêt soudain du traitement contre le psoriasis, le sevrage des stéroïdes, les infections ou les maladies graves, les coups de soleil, le stress et la consommation d’alcool.

Les déclencheurs courants du psoriasis érythrodermique sont l’arrêt soudain du traitement contre le psoriasis, le sevrage des stéroïdes, les infections ou les maladies graves, les coups de soleil, le stress et la consommation d’alcool.

Les options de traitement du psoriasis érythrodermique varient en fonction de la gravité, et si des complications surviennent, elles peuvent parfois être difficiles à traiter. Les traitements topiques, les agents biologiques et les antibiotiques sont courants, mais des traitements d’urgence tels que l’administration de fluides par voie intraveineuse pour traiter la déshydratation ou d’autres médicaments par voie orale peuvent également être nécessaires.

erythrodermic psoriasis hand

Mains et pieds

On estime que 12 à 16 % des personnes atteintes de psoriasis ont les mains et les pieds atteints. Il s’agit du psoriasis palmoplantaire, qui se manifeste par une peau rouge ou décolorée, sèche et épaissie. Il peut également provoquer des fissures profondes sur la plante des pieds. Ce type de psoriasis peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie, car il peut limiter la mobilité et altérer l’utilisation des mains et des pieds.

Les médicaments topiques et la photothérapie sont des traitements courants, mais les traitements par voie orale et les traitements biologiques peuvent également être une option si vous souffrez de psoriasis grave et que vous ne répondez pas bien aux autres formes de traitement.

Psoriasis du cuir chevelu

Les recherches indiquent que 45 à 56 % des personnes atteintes de psoriasis en ont sur leur cuir chevelu. Le psoriasis du cuir chevelu se retrouve également à la racine des cheveux, sur le front, à l’arrière du cou et autour des oreilles. Dans les cas légers, il peut ressembler à des pellicules. Dans les cas plus graves, il peut s’agir de plaques épaisses et croûteuses couvrant l’ensemble du cuir chevelu.

Les traitements vont des shampooings en vente libre aux produits topiques, à action générale et biologiques. Les médicaments suivants peuvent être utiles pour traiter le psoriasis du cuir chevelu :

Médicaments à action générale :

  • Acitrétine
  • Cyclosporine
  • Méthotrexate

Médicaments biologiques :

  • Infliximab
  • Adalimumab
  • Étanercept
  • Certolizumab pegol
  • Ixékizumab
  • Brodalumab
  • Sécukinumab
  • Ustékinumab
  • Guselkumab
  • Risankizumab
  • Tildrakizumab

Autre :

scalp psoriasis forehead
scalp psoriasis ear

Ongles

Environ 50 % des personnes atteintes de psoriasis souffrent de psoriasis des ongles. Le psoriasis des ongles touche généralement plusieurs doigts et orteils, mais il est plus fréquent sur les ongles. Il se développe généralement chez les patients qui souffrent déjà de psoriasis en plaques et peut se manifester par une décoloration de l’ongle, de petites bosses dans l’ongle, des ongles fragiles, du sang sous les ongles ou la séparation de l’ongle du doigt ou de l’orteil.

Le psoriasis des ongles peut également être un indicateur de l’arthrite psoriasique. Par conséquent, si vous pensez souffrir de psoriasis des ongles, consultez un dermatologue, puis un rhumatologue pour dépister la présence d’arthrite psoriasique.

Les traitements qui peuvent être bénéfiques dans le traitement du psoriasis des ongles sont les suivants :

  • Corticostéroïdes topiques
  • Injections intralésionnelles de corticostéroïdes (une injection de stéroïdes qui cible la zone spécifique de la peau affectée par le psoriasis. Cette méthode est souvent plus efficace qu’une crème ou un onguent à base de stéroïdes).

 Les médicaments oraux et biologiques ne sont recommandés pour le psoriasis des ongles que si le psoriasis est présent en quantité importante ailleurs sur le corps et/ou si les traitements ci-dessus ont échoué.

nail psoriasis hand
nail psoriasis fingers
nail psoriasis closeup

Visage

On estime que 50 % des personnes atteintes de psoriasis auront du psoriasis sur le visage. Il peut apparaître sur les sourcils, entre le nez et la lèvre supérieure, sur le front supérieur et à la racine des cheveux. Le psoriasis du visage peut également apparaître autour, derrière et dans les oreilles. Les symptômes comprennent une peau rouge ou décolorée, des démangeaisons et une desquamation.

Le psoriasis du visage doit être traité avec précaution, car la peau de cette zone est sensible. Les traitements topiques sont les plus courants pour le psoriasis du visage, ainsi que l’utilisation de nettoyants et d’hydratants doux. La photothérapie ou les biologiques peuvent également être prescrits si les traitements topiques s’avèrent inefficaces.

Organes génitaux

Les recherches indiquent que jusqu’à deux tiers des personnes atteintes de psoriasis souffriront de psoriasis génital à un moment donné de leur vie. Il est rare que le psoriasis n’affecte que les organes génitaux et on le retrouve généralement dans d’autres parties du corps. Le psoriasis génital peut se manifester sur l’intérieur et le haut des cuisses, le pli entre la cuisse et la zone génitale, la vulve, le pénis, le scrotum et la peau au-dessus des organes génitaux.

Le psoriasis inversé et le psoriasis en plaques sont les deux types les plus courants qui affectent les régions génitales. Les options de traitement comprennent les traitements topiques, les traitements par voie orale et les médicaments biologiques. Bien qu’on en parle rarement, le psoriasis génital est fréquent et facilement maîtrisable. Aussi embarrassant que cela puisse paraître, il est important de consulter un dermatologue si vous souffrez de psoriasis dans cette région afin de déterminer le traitement qui vous convient.