Select Page

Agents biologiques et biosimilaires

Les agents biologiques (ou biologiques) sont la nouvelle catégorie de médicaments approuvés pour le traitement du psoriasis modéré à grave. Ces médicaments sont administrés par perfusion intraveineuse ou par injection sous-cutanée, et sont généralement prescrits aux patients atteints de psoriasis modéré à grave qui n’ont pas répondu ou ont répondu de façon inadéquate au traitement à action générale, ou chez qui ce type de traitement a entraîné des effets indésirables. Certains de ces médicaments sont également efficaces chez les patients qui sont aussi atteints d’arthrite psoriasique. Les médicaments biologiques agissent en bloquant l’interaction entre certaines cellules du système immunitaire et les mécanismes du processus inflammatoire qui sont responsables des signes et des symptômes du psoriasis ainsi que de l’arthrite psoriasique. Bien qu’ils ne ciblent que certaines parties du système immunitaire, les médicaments biologiques peuvent augmenter la vulnérabilité de l’organisme à des infections. Si vous suivez un traitement à base de l’un de ces médicaments, il est important que vous soyez suivi régulièrement par un dermatologue, un rhumatologue ou un médecin possédant une expertise relative à l’utilisation de ces médicaments.

Les médicaments appartenant à cette catégorie sont souvent remboursés par les assureurs publics et privés lorsque certains critères sont rencontrés, tel que lorsque les options thérapeutiques classiques se sont avérées inefficaces pour traiter le psoriasis ou l’arthrite psoriasique d’un individu, ou si les traitements systémiques classiques ont entraîné des effets indésirables chez le patient.

Les biosimilaires sont des médicaments biologiques qui sont semblables à des biologiques existants, mais qui n’en sont pas identiques. Les biosimilaires disponibles sur le marché ont été démontrés être très similaires à un médicament biologique dont la vente a déjà été autorisée (que l’on appelle médicament biologique de référence). Les biosimilaires ne sont toutefois pas la même chose que les médicaments génériques. Les médicaments génériques sont de petites molécules chimiquement synthétisées et dont la structure moléculaire est identique à celle de leur produit de nom de marque commercialisé de référence. En raison de la grande taille, de la complexité, ainsi que de la variabilité naturelle des médicaments biologiques, un médicament biosimilaire peut être démontré comme étant très semblable, sans toutefois être identique, à son médicament biologique de référence. Les médicaments biosimilaires sont habituellement offerts à un coût inférieur à celui de leur médicament biologique de référence, et ils peuvent constituer une option de rechange appropriée pour de nombreux patients.

Pour de plus amples renseignements, visitez la page portant sur les Médicaments biologiques biosimilaires de Santé Canada.

Liste des médicaments (Psoriasis)

Cliquez sur un médicament pour obtenir de plus amples renseignements.

Liste des médicaments (Arthrite psoriasique)

Cliquez sur un médicament pour obtenir de plus amples renseignements.

Comment fonctionnent les agents biologiques

Le système immunitaire est composé de nombreuses parties différentes. Les agents biologiques (ou biologiques) agissent en ciblant des parties spécifiques du système immunitaire afin de diminuer la réponse inflammatoire de l’organisme. Ils interfèrent avec la capacité du système immunitaire à transmettre des informations entre certains types de cellules en bloquant une ou plusieurs protéines spécifiques. Autrement dit, chaque classe de médicaments biologiques cible différentes parties, ou différents mécanismes du processus de réponse immunitaire, en vue de diminuer l’inflammation, de réduire la douleur et d’améliorer la fonction du système immunitaire. À l’heure actuelle, il existe plusieurs différentes catégories de médicaments biologiques qui ciblent différents processus immunitaires : les inhibiteurs de TNF, les inhibiteurs d’IL-17, et les inhibiteurs d’IL-12/23. Si un agent biologique ne produit pas les effets escomptés ou perd de son efficacité, un autre agent biologique de la même classe ou d’une classe différente pourrait s’avérer efficace.

 

Étanercept (Étanercept (EnbrelMD, le biosimilaire : ErelziMC pour l’arthrite psoriasique) (Inhibiteur de TNF)

Comment fonctionne-t-il ?

L’étanercept est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité de l’étanercept repose sur sa capacité de suppression du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFa). Efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique.

Comment est-il utilisé ?

L’étanercept est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée. L’administration de l’étanercept peut se faire au domicile du patient.

Pour le psoriasis en plaques :
50 mg deux fois par semaine durant 12 semaines, puis 50 mg une fois par semaine par la suite

Pour l’arthrite psoriasique :
50 mg une fois par semaine

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Parmi les effets secondaires les plus courants de l’étanercept, on observe notamment de la douleur et de la rougeur autour des sites d’injection, des maux de tête des douleurs articulaires, ainsi qu’une vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’étanercept, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’étanercept. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’étanercept.

L’étanercept ainsi que les autres médicaments inhibiteurs de TNF sont contre-indiqués chez les patients atteints de sclérose en plaques ou dont un membre de la famille rapprochée en est atteint. L’étanercept est également contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère. Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

L’étanercept devrait être évité pour les patients immunodéprimés ou séropositifs pour le VIH.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec l’étanercept, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’étanercept et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?
EnbrelMD

Colombie-Britannique : Oui – S/A pour le psoriasis; N, pour l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui* — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui* — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui* — L/U pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique. Les nouvelles demandes d’Enbrel pour l’arthrite psoriasique seront traitées pour les versions biosimilaires de l’étanercept uniquement. 
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui* — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique. Les nouvelles demandes d’Enbrel pour l’arthrite psoriasique seront traitées pour les versions biosimilaires de l’étanercept uniquement.
Nouvelle-Écosse : Oui* — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui* — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique. Les nouvelles demandes d’Enbrel pour l’arthrite psoriasique seront traitées pour les versions biosimilaires de l’étanercept uniquement.
Nunavut : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques

* Pour l’arthrite psoriasique seulement,couverture accès spécial pour les patients traités par REMICADE dont l’état de santé n’est bien maîtrisé que sous traitement. Les nouvelles demandes à accès spécial pour les patients n’ayant jamais reçu d’infliximab seront approuvées pour les versions biosimilaires seulement.

ErelziMC

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Ontario : L/U pour l’arthrite psoriasique
Québec : Non
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Yukon : S/A pour l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

EnbrelMD : https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00048003.PDF
ErelziMC : https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00049267.PDF

Étanercept (EnbrelMD) : https://www.amgen.ca/products/patient-assistance/
Étanercept biosimilar (ErelziMC) : Appeler le 1 844 279-7673 pour d’informations.

Adalimumab (HumiraMD) (Inhibiteur de TNF)

Comment fonctionne-t-il ?

L’adalimumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité de l’adalimumab repose sur sa capacité de suppression du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα). Efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique.

Comment est-il utilisé ?

L’adalimumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée. L’administration de l’adalimumab peut se faire au domicile du patient.

Pour le psoriasis en plaques :
Une injection initiale de 80 mg, puis 40 mg aux deux semaines par la suite à partir de la première semaine suivant la dose initiale

Pour l’arthrite psoriasique :
40 mg aux deux semaines

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Parmi les effets secondaires les plus courants de l’adalimumab on observe notamment de la douleur et de la rougeur autour des sites d’injection, des maux de tête des douleurs articulaires, ainsi qu’une vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’adalimumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’adalimumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’adalimumab.

L’adalimumab ainsi que les autres médicaments inhibiteurs de TNF sont contre-indiqués chez les patients atteints de sclérose en plaques ou dont un membre de la famille rapprochée en est atteint. L’adalimumab est également contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère. Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui peuvent interagir avec l’adalimumab, mentionnons entre autres l’abatacept (OrenciaMD), l’anakinra (KineretMD) ainsi que d’autres anti-TNF comme le EnbrelMD, le RemicadeMD, le CimziaMD, ou le SimponiMD. L’adalimumab peut avoir une incidence sur la vitesse à laquelle la cyclosporine et la warfarine sont métabolisées ; leurs posologies pourraient par conséquent devoir être modifiées. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’adalimumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction médicamenteuse, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00049347.PDF

Infliximab (RemicadeMD, les biosimilaires : InflectraMD, RenflexisMD) (Inhibiteur de TNF)

Comment fonctionne-t-il?

L’infliximab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité de l’infliximab repose sur sa capacité de suppression du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα).

Comment est-il utilisé?

L’infliximab est un médicament injectable qui est administré par voie intraveineuse et qui est efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique. L’administration s’effectue habituellement en centre de perfusion.

Pour le psoriasis en plaques :
5 mg/kg aux semaines 0, 2 et 6, puis 5 mg/kg toutes les 8 semaines par la suite

Pour l’arthrite psoriasique  :
5 mg/kg aux semaines 0, 2 et 6, puis 5 mg/kg toutes les 8 semaines par la suite

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Parmi les effets secondaires les plus courants de l’infliximab, on observe notamment de la douleur et de la rougeur autour des sites d’injection, des maux de tête, des nausées, des douleurs articulaires, ainsi qu’une vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’infliximab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’infliximab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’infliximab.

L’infliximab ainsi que les autres médicaments inhibiteurs de TNF sont contre-indiqués chez les patients atteints de sclérose en plaques ou dont un membre de la famille rapprochée en est atteint. L’infliximab est également contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère. Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec l’infliximab, on retrouve entre autres la cyclosporine, l’échinacée, la phénytoïne ainsi que la warfarine. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’infliximab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?
RemicadeMD

Colombie-Britannique : Non, sauf pour les demandes de couverture exceptionnelles pour les médicaments à accès spécial présentées avant le 26 novembre 2019, lesquelles seront examinées au cas par cas.
Alberta : Oui* – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui* – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Non
Québec : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui* – S/A pour le psoriasis en plaques
Nouvelle-Écosse : Oui* – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui* S/A pour le psoriasis en plaques
Nunavut : Non
Territoires du Nord-Ouest : Non
Yukon : Oui* – S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique

* Couverture AS pour les patients traités par REMICADE dont l’état de santé n’est bien maîtrisé que sous traitement. Les nouvelles demandes à accès spécial pour les patients n’ayant jamais reçu d’infliximab seront approuvées pour les versions biosimilaires seulement.

InflectraMD

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — L/U pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques

RenflexisMD

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — L/U pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Yukon : Non

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

RemicadeMDhttps://pdf.hres.ca/dpd_pm/00047753.PDF
Inflectra: https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00047053.PDF
Renflexis: https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00050544.PDF

Infliximab (RemicadeMD) : https://www.bioadvancemember.ca/fr/global/home
Infliximab biosimilar InflectraMD : https://www.pfizer.ca/fr/programmes-d’assistance
Infliximab biosimilar RenflexisMD : https://www.merckharmony.ca/index_fr.xhtml

Certolizumab pegol (CimziaMD) (Inhibiteur de TNF)

Comment fonctionne-t-il ?

Le certolizumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité du certolizumab repose sur sa capacité de suppression du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα).

Comment est-il utilisé ?

Certolizumab is an injectable medication that is administered subcutaneously.

Le certolizumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée.

Pour le psoriasis en plaques :
400 mg aux deux semaines

Pour l’arthrite psoriasique :
400 mg aux semaines 0, 2 et 4, puis 200 mg toutes les 2 semaines par la suite

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Les effets secondaires les plus courants du certolizumab on retrouve des douleurs articulaires ainsi qu’un risque accru d’infection au niveau des voies respiratoires supérieures ainsi que des voies urinaires. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du certolizumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le certolizumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le certolizumab.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Le certolizumab devrait être évité pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque modérée à grave.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec le certolizumab, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec le certolizumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00049574.PDF

Golimumab (SimponiMD) (Inhibiteur de TNF)

Comment fonctionne-t-il ?

Le golimumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes d’arthrite psoriasique. L’efficacité du golimumab repose sur sa capacité de suppression du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα).

Comment est-il utilisé ?

Le golimumab est un médicament biologique qui peut être administré par injection sous-cutanée ou par voie intraveineuse.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Les effets secondaires les plus courants du golimumab sont une vulnérabilité accrue aux infections et une réaction allergique temporaire au niveau du site d’injection. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du golimumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le golimumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le golimumab.

Le golimumab est également contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère. 

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec le golimumab, on retrouve entre autres l’anakinra, le baricitinib, le belimumab, le canakinumab, le certolizumab pegol, la cladribine, l’échinacée, l’infliximab, le léflunomide, le natalizumab, le pimecrolimus, le rilonacept, le roflumilast, le tacrolimus, le tocilizumab, le tofacitinib et le vedolizumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec le golimumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui — S/A pour l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00051840.PDF

Ixékizumab (TaltzMD) (Inhibiteur d’IL-17)

Comment fonctionne-t-il ?

L’ixékizumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité de l’ixékizumab repose sur sa fonction d’inhibition de l’interleukine-17A. Efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique.

Comment est-il utilisé ?

L’ixékizumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée.

Pour le psoriasis en plaques :
Une injection initiale de 160 mg, puis 80 mg par semaine aux semaines 2, 4, 6, 8, 10 et 12, puis 80 mg toutes les 4 semaines par la suite

Pour l’arthrite psoriasique :
Une injection initiale de 160 mg, puis 80 mg toutes les 4 semaines

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament&mbs[‘?

Parmi les effets secondaires les plus courants de l’ixékizumab on observe notamment de la douleur et de la rougeur autour des sites d’injection, des maux de tête des douleurs articulaires, ainsi qu’une vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’ixékizumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’ixékizumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’ixékizumab.

L’ixékizumab est contre-indiqué chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et dont la maladie est actuellement active, ou les patients qui en ont des antécédents.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec l’ixékizumab, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’ixékizumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — L/U pour le psoriasis; S/A pour l’arthrite psoriasique 
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui —S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Yukon : Non

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00047545.PDF

Appeler le 1-877-219-8908 pour d’informations.

Brodalumab (SiliqMC) (Inhibiteur d’IL-17)

Comment fonctionne-t-il ?

Le brodalumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité du brodalumab repose sur sa capacité à bloquer en aval l’activité inflammatoire de l’interleukine-17.

Comment est-il utilisé ?

Le brodalumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée.

Pour le psoriasis en plaques :
210 mg aux semaines 0, 1 et 2, puis 210 mg toutes les 2 semaines par la suite

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

L’effet secondaire le plus fréquent du brodalumab est un risque de vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du brodalumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le brodalumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le brodalumab.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Le brodalumab devrait être évité pour les patients atteints de la maladie de Crohn.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec le brodalumab, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec le brodalumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Non
Alberta : Non
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Ontario : L/U pour le psoriasis
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Nunavut : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques
Territoires du Nord-Ouest : Oui – S/A pour le psoriasis en plaques
Yukon : Non

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00044076.PDF

Appeler le1-844-852-6967 pour d’informations.

Sécukinumab (CosentyxMD) (Inhibiteur d’IL-17)

Comment fonctionne-t-il ?

Le sécukinumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité du sécukinumab repose sur sa fonction d’inhibition de l’interleukine-17A. Efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique.

Comment est-il utilisé ?

Le sécukinumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée.

Pour le psoriasis en plaques :
Une injection de 300 mg par semaine aux semaines 0, 1, 2, 3 et 4, puis 300 mg toutes les 4 semaines par la suite

Pour l’arthrite psoriasique :
Pour les patients n’ayant pas reçu de traitement avec un agent biologique auparavant : 150 mg une fois par semaine aux semaines 0, 1, 2, 3 et 4, puis 150 mg toutes les 4 semaines par la suite. Pour les patients ayant reçu un traitement avec un agent biologique auparavant : 300 mg une fois par semaine aux semaines 0, 1, 2, 3 et 4, puis 300 mg toutes les 4 semaines par la suite.

Pour les patients n’ayant pas reçu de traitement avec un agent biologique auparavant: 150 mg (ou 300 mg pour certains patients) une fois par semaine aux semaines 0, 1, 2, 3 et 4, puis 150 mg toutes les 4 semaines par la suite.

 

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

L’effet secondaire le plus fréquent du sécukinumab est un risque de vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du sécukinumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le sécukinumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le sécukinumab.

Le sécukinumab est contre-indiqué chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et dont la maladie est actuellement active, ou les patients qui en ont des antécédents.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec le sécukinumab, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec le sécukinumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Ontario : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nunavut : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Yukon : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00052362.PDF

Ustekinumab (StelaraMD) (Inhibiteur d’IL-12/23)

Comment fonctionne-t-il ?

L’ustekinumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité de l’ustekinumab repose sur sa fonction d’inhibition des interleukines 12 et 23. Efficace pour le traitement du psoriasis et de l’arthrite psoriasique.

Comment est-il utilisé ?

L’ustekinumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée. L’administration de l’ustekinumab peut se faire au domicile du patient.

Pour le psoriasis en plaques :
≤100 kg : 45 mg aux semaines 0 et 4, puis toutes les 12 semaines par la suite
>100 kg : 90 mg aux semaines 0 et 4, puis toutes les 12 semaines par la suite

Pour l’arthrite psoriasique :
45 mg aux semaines 0 et 4, puis toutes les 12 semaines par la suite.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

L’effet secondaire le plus fréquent de l’ustekinumab est un risque de vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’ustekinumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’ustekinumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’ustekinumab.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec l’ustekinumab, on retrouve entre autres le dénosumab, l’échinacée et le trastuzumab. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’ustekinumab et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Alberta : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Saskatchewan : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Manitoba : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Ontario : Oui — LU pour le psoriasis en plaques
Québec : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques et l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Nouvelle-Écosse : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Île-du-Prince-Édouard : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Nunavut : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Territoires du Nord-Ouest : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques
Yukon : Oui — S/A pour le psoriasis en plaques

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00048246.PDF

Risankizumab (SkyriziMC) (Inhibiteur d’IL-23)

Comment fonctionne-t-il ?

Le risankizumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes de psoriasis. L’efficacité du risankizumab repose sur sa fonction d’inhibition de l’interleukine-23A.

Comment est-il utilisé ?

Le posologie recommandée de SKYRIZI est de 150 mg (2 injections de 75 mg) administrés par voie sous-cutanée aux semaines 0 et 4, et toutes les 12 semaines par la suite.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

L’effet secondaire le plus fréquent du risankizumab est un risque de vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du risankizumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le risankizumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le risankizumab.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

ND

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Alberta : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Saskatchewan : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Manitoba : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Ontario : L/U pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Québec : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Nouveau-Brunswick : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Nouvelle-Écosse : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Île-du-Prince-Édouard : Non
Terre-Neuve et Labrador : Oui — S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Nunavut : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Territoires du Nord-Ouest : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique
Yukon : S/A pour le psoriasis; Non pour l’arthrite psoriasique

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Guselkumab (TremfyaMD) (Inhibiteur d’IL-23)

Comment fonctionne-t-il ?

Le guselkumab est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les patients atteints de psoriasis. L’efficacité du guselkumab repose sur sa fonction d’inhibition de l’interleukine-23.

Comment est-il utilisé ?

Le guselkumab est un médicament injectable qui est administré par voie sous-cutanée.

Pour le psoriasis en plaques :
100 mg aux semaines 0 et 4, puis toutes les 8 semaines par la suite

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

L’effet secondaire le plus fréquent du guselkumab est un risque de vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus du guselkumab, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec le guselkumab. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec le guselkumab.

Les patients devraient être soumis à un test de dépistage de la tuberculose et de certaines autres infections fongiques avant de commencer un traitement avec ce médicament.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement ?

ND

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Non
Alberta : Non
Saskatchewan : Non
Manitoba : Non
Ontario : Non
Québec : Non
Nouveau-Brunswick : Non
Nouvelle-Écosse : Non
Île-du-Prince-Édouard : Non
Terre-Neuve et Labrador : Non
Nunavut : Non
Territoires du Nord-Ouest : Non
Yukon : Non

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00050715.PDF

Abatacept (OrenciaMD)

Comment fonctionne-t-il ?

L’abatacept est un agent biologique qui cible le système immunitaire hyperactif chez les personnes atteintes d’arthrite psoriasique. L’efficacité de l’abatacept repose sur sa capacité d’inhibition de l’activation des globules blancs appelés lymphocytes T.

Comment est-il utilisé ?

L’abatacept est un médicament biologique qui peut être administré par injection sous-cutanée ou par voie intraveineuse.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Les effets secondaires les plus courants de l’abatacept sont des maux de tête, des nausées, et une vulnérabilité accrue aux infections. Pour obtenir une liste détaillée de tous les effets secondaires potentiels connus de l’abatacept, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Y a-t-il d’autres éléments importants à prendre en considération ?

Certaines vaccinations avec des vaccins dits vivants devraient être évitées pendant qu’un patient suit un traitement avec l’abatacept. Avant de recevoir un vaccin, assurez-vous auprès de votre professionnel de la santé qu’il n’existe aucune contre-indication pour ce vaccin lors d’un traitement avec l’abatacept. Les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) courent un risque accru de présenter des effets indésirables liés à la MPOC tels que de la toux, un essoufflement et des infections lors d’un traitement avec l’abatacept.

L’abatacept devrait être évité pour les patients immunodéprimés ou séropositifs pour le VIH.

Quels médicaments interagissent avec ce traitement?

Parmi les médicaments qui pourraient interagir avec l’abatacept, on retrouve entre autres l’anakinra, l’adalimumab, le certolizumab pegol, l’étanercept, le golimumab, l’infliximab, le baricitinib, le belimumab, la cladribine, l’échinacée, le léflunomide, le natalizumab, le pimecrolimus, le rituximab, le roflumilast, le tacrolimus, le tocilizumab et le tofacitinib. Pour obtenir la liste complète des médicaments qui pourraient interagir avec l’abatacept et comprendre de quelle façon devrait être gérée une potentielle interaction avec d’autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Dans quelles provinces / territoires ce médicament est-il inscrit au formulaire ?

Colombie-Britannique : Non
Alberta : Non
Saskatchewan : Non
Manitoba : Non
Ontario : Non
Québec : Non
Nouveau-Brunswick : Non
Nouvelle-Écosse : Non
Île-du-Prince-Édouard : Non
Terre-Neuve et Labrador : Non
Nunavut : Non
Territoires du Nord-Ouest : Non
Yukon : Non

S/A (special access) = accès spécial
L/U (limited use) = usage restreint

De plus amples renseignements sont offerts au sujet des médicaments à AS (accès spécial) dans la rubrique Accès spécial/Médicaments à usage restreint.

Ce cite est mis à jour régulièrement; cependant, ces informations sont susceptibles de changer. Pour les informations les plus récentes sur votre province ou territoire, cliquez ici.

Monographie de produit de Santé Canada

https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00045017.PDF

Dernière mise à jour le 24 juillet 2020.

Avertissement

Ce site Web a été conçu à des fins éducatives seulement et non dans le but de prodiguer des conseils médicaux. La consultation d'un médecin est requise afin de prendre des décisions médicales éclairées relativement aux différentes variantes individuelles propres à chaque cas de psoriasis. L'information présentée sur ce site Web (ce Site) n'est pas destinée à remplacer les conseils de votre médecin. Il est important de consulter votre médecin avant de modifier le moindre élément de votre plan de traitement. Le Réseau canadien du psoriasis n'endosse aucun médicament, produit, équipement ou traitement pour le psoriasis ni l'arthrite psoriasique. L'information présentée sur le site du Réseau canadien du psoriasis ne peut en aucun cas remplacer un avis médical éclairé. Les personnes qui visitent ce site ne devraient en aucun cas tenter de s'auto-diagnostiquer ni agir sur la base des informations qui y figurent sans consulter des professionnels de la santé ou des consultants spécialisés au sujet de leurs préoccupations spécifiques. Certains renseignements figurant sur le présent Site ont été fournis par des sources externes. Bien que des efforts aient été déployés en vue d'assurer l'exactitude, l'actualité et la fiabilité du présent contenu, le Réseau canadien du psoriasis décline toute responsabilité à cet égard. Veuillez consulter nos Conditions dutilisation pour plus de détails.

Cette ressource fut réalisée grâce au soutien de :
Abbvie
Pfizer
Janssen
Bausch

 

LEO Pharma
Novartis
Amgen

Share This